Nous sommes en mars, en semaine, la nuit tombe encore tôt, et nous avons des places pour Aquaboulevard. C’est le bon moment pour y aller, il y a moins de monde en soirée, surtout en hiver. Nous décidons d’y aller, mon mari et moi, avec deux autres copains.

Les semaines sont rudes pour tout le monde, ça nous fera du bien de nous éclater dans les toboggans et de se délasser dans les jacuzzis. Effectivement, il n’y a pas trop de monde.

On enchaîne les toboggans avec plaisir pendant une bonne heure.

Moi je commence à avoir un peu froid alors je vais profiter un peu dans un jacuzzi, je leur dis de m’y rejoindre plus tard.

Je m’installe dans un jacuzzi extérieur, il est bouillant et comme il fait nuit l’ambiance est plus intime. Il y a un couple et un homme seul.

Je me réchauffe, ça fait du bien. Les bulles me chatouillent les cuisses, ce qui me donne des envies… j’écarte un peu mon maillot pour que les bulles viennent me chatouiller entre les jambes… c’est curieusement bien agréable. Le couple s’en va, reste l’homme seul, qui a environ la quarantaine.

Ces petites bulles commencent à m’exciter, j’écarte plus les jambes et mon maillot. Maintenant, les bulles me chatouillent toute ma fente et même ma rondelle. Ça devient vraiment irrésistible, j’ai envie de me caresser. Je jette un œil au gars en face de moi qui a lui aussi les yeux mi-clos ; je pense qu’il ne peut rien voir et je commence à me caresser la fente. Mon clito est déjà tout dressé, je le caresse et sens le plaisir qui électrise tout mon bas-ventre. Je glisse un doigt dans ma chatte.

Soudain, je sens le pied du gars d’en face contre mon pied. Il me regarde et ne me quitte pas des yeux. Il remonte doucement son pied contre ma jambe. Voyant que je ne bouge pas et que je le fixe aussi avec yeux sans doute coquins, il continue et caresse l’intérieur de ma cuisse avec son pied. Il avance et arrive jusqu’à mon entre-jambe. Ne rencontrant pas mon maillot, puisque je l’ai écarté, il lève un sourcil interrogateur et comprend donc qu’il a l’autorisation d’aller plus loin, ce qu’il fait. Il me caresse les lèvres avec ses doigts de pieds, et fourre son orteil dans ma chatte. Je gémis… Quelle drôle de situation !

Il enlève son pied et vient se mettre à côté de moi.

− Madame est coquine ? me dit-il,

− Madame se détend, je lui réponds.

− Puis-je vous aider ?

− Avec plaisir…

Sur ce, il avance sa main sur ma cuisse et la passe sous mon maillot, allant directement sur ma chatte qu’il caresse avec ses doigts agiles. Il écarte mes lèvres et enfonce un doigt dans ma chatte, qu’il remue à l’intérieur. Je gémis encore.

Il s’approche encore de moi et me lèche le cou, il me souffle à l’oreille :

− Mais tu mouilles bien, ma cochonne, t’es toute gluante…

− Et toi, ça t’excite de doigter une inconnue ?

J’approche ma main de son maillot qui est déjà bien déformée par sa belle trique. Je commence à la caresser à travers son maillot, puis je sors son pieu sous l’eau, je le branle de la main droite.

Lui, a maintenant mis plusieurs doigts dans ma fente. Il s’agite sous l’eau, faisant aller et venir ses doigts.

Il change de tactique et met son pouce dans ma chatte, et il s’approche de mon p’tit trou qu’il titille avec ses autres doigts. Je souris, il me dit :

− Tu as l’air d’aimer ça, cochonne… et là, tu kiffes ?

Sur ces mots, il rentre un doigt dans mon cul.

Cela me coupe le souffle ! Mais je sens mon plaisir affluer.

− Oui je kiffe ! Vas-y… plus loin… encore.

Il me glisse un deuxième doigt, tout en me maintenant fermement de son autre main afin de me pénétrer profondément.

Il bouge tous ses doigts, son pouce dans ma chatte, ses doigts dans mon cul et il me mordille l’oreille.

− Continue, tu vas me faire jouir…

Il va de plus en plus fort en me ramonant mes deux trous avec ses doigts. Et ma jouissance arrive, m’arrachant un gémissement sourd.

Après secondes de répit, je reprends mon souffle, puis je me glisse sous l’eau pour tenter l’expérience d’une pipe aquatique. Je lui cajole les couilles avec mes mains et prends son gland dans ma bouche. Je sens sa bite qui gonfle… Je reprends un peu d’air, il semble apprécier, il me regarde les yeux mi-clos avec un sourire en coin. J’y retourne et avale sa queue, jouant de mes lèvres sur son pieu et de ma langue sur son gland. Il me maintient sous l’eau avec ses mains, et je le pompe, je le suce jusqu’à ce qu’il explose… je sens corps qui se tend et son foutre qui gicle dans ma bouche.

J’émerge, le regarde dans les yeux et avale.

Au loin, je vois mes copains et mon mari qui arrive… il était temps !

Je m’éloigne un peu du gars, qui semble maintenant très détendu.

Les autres entrent dans le jacuzzi, mon mari vient m’enlacer… je souris, le gars d’en face tressaille et semble tout étonné…

Quelques minutes après, il sort du jacuzzi, me glissant un regard complice.

Mais la soirée aquatique n’est pas terminée…

Nous retournons aux toboggans mais il fait vraiment froid, je préfère aller dans les piscines intérieures.

Il n’y a plus grand monde, c’est bientôt la fermeture. Je nage un peu dans la piscine et vais me mettre sur le bord dans un coin un peu végétalisé. Je fais quelques mouvements de jambes tournant le dos à la piscine.

Je ne le vois donc pas arriver, mon gars du jacuzzi, et suis surprise de sentir un corps derrière moi, qui arrive et se colle à moi, passant une main autour de ma taille, et l’autre qui descend le long de mon corps, passe entre mes jambes, et les maintient bien ouvertes…

 

Vous avez aimé ce texte, vous aimerez sûrement ...

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *