Retrouvailles (6)

Retrouvailles (6)

12345
Loading...

Petite joueuse



Pour comprendre cette avant dernière épreuve, petit retour sur nos 10 ans de relation. Il m’avait dépucele mon anus à notre première rencontré, c’était de loin la pratique qu’il préférait. Autant dire que pendant ces 10 ans, chaque fois qu’on se voyait il était bien rare qu’il ne baise pas mon anus. Quand on faisait l’amour, ça lui arrivait même de vouloir m’enculer une deuxième fois…mais je l’ai souvent calmer dans ses ardeurs, pretextant que la seconde penetratiob me faisait mal, qu’il fallait reposer mon anus…il partait alors dans mon vagin ou ma bouche, ce qui me plaisait bien plus….

Le SMS que j’avais reçu cet après midi était sans équivoque « ce soir j’ai envie d’un marathon anal »…

Je l’accueillait en talons hauts noirs, bas couleur chair, et une robe blanche très moulante et très échancrée dans le dos…Il s’installa dans le fauteuil, je nous servi un verre..et nous echangeames quelques banalités. Je me suis levée du canapé, et je suis venue le deshabiller , le laissant juste en caleçon. Je me suis mise debout devant lui, il me regardait fixement tout en buvant une gorgée. J’ai fait demi-tour….j’etais maintenant dos à lui….quand j’ai fait tomber ma robe à mes pieds laissant apparaître un string noir ouvert sur les fesses…. »tu veux mes fesses, regardes je t’ai facilité le chemin « ….lui dis je en posant mes mains sur mes fesses…

Je ne le voyais pas, mais j’étais certaine qu’il n’en perdait pas un détail, que ses yeux devaient se régaler….je me suis mise à  4 pattes, jambes écartées…j’étais prête à l’emploi….

Il s’est levé, j’ai senti ses mains sur mes fesses qu’il caressait delicatement…..puis ses mains ont écarté mes fesses, pour élargir ma raie……..j’ai senti quelque-chose d’humide….

Sa langue lâchait le sillon entre mes fesses…..avant de s’attarder sur mon petit trou…Il le mouillait de salive, sa langue le lechait goulument…..c’etait tres bon…tres doux…

Il pénétra dans mon cul un doigt puis deux qu’il avait préalablement présenté à ma bouche pour que je les mouille…il dilatait delicatement mon petit rond.

J’ai senti du mouvement derrière moi, il venait probablement d’enlever son caleçon, car j’ai senti une légère presssion s’opérer, il présentait son gland…

C’est toujours un moment particulier….toujours cette impression que l’engin ne pourra pas rentrer…toujours la porte qui reste fermée avant de céder sous une pression qui s’intensifie….toujours ce ressenti du membre qui s’enfonce et s’enfonce encore….toujours cet instant ou le sexe s’immobilise, que vous sentez les couilles de monsieur contre vos fesses vous indiquant qu’il est enfin complètement en vous….puis le début des vas et vients, le début des petits cris que tu ne peux taire….

Voilà il baisait mon cul…..

La,situation devait sûrement beaucoup l’exciter, car ce premier round ne dura que quelques minutes avant qu’il présente son sexe à ma bouche pour que j’avale son sperme et nettoie son membre….

Nous partimes sur le lit, il avait depuis retiré mon string ouvert…je n’avais plus que mes talons et mes bas couleur chair…

Il s’allongea sur le dos et m’invita à le sucer pour le faire rebander…

Sa bite dressée, il me demande d’empaler mon cul dessus…. Pour vous dire je n’aime pas cette position car j’ai beaucoup de mal à contrôler la descente et donc la penetration…. ça n’a pas loupé, en un rien de temps je me retrouvais assise sur le pieu, mon cuk écarté….je commencais mes vas et vients, tout en me regardant dans le miroir qui était devant le lit….

Après quelques minutes, ses mains ont pris mes seins, il m’obligeait à m’allonger sur son ventre……

Il aimait cette position ou je suis sur le dos, allongée sur son ventre, qu’il continue par ses coups de bassin à m’enculer pendant que ses mains peuvent caresser mes seins ou mon clito, ce qu’il avait d’ailleurs entrepris…

Mon cul était en surchauffe, mais ses doigts qui masturbaient mon clitoris….j’ai atteint un orgasme…le moment qu’il a choisi pour saisir mes jambes, les plaquer contre nous….ses coups de bassin avaient multiplier d’intensité, je couinais des petits cris…..quand il sorti sa verge de mon cul pour arroser ma toison de son foutre…..

Nous restames ainsi quelques minutes, lui sous moi, moi allongée de dos sur lui, il prit ma main pour que je répande son sperme sur toute ma toison….

On fit une pause d’une heure, bu quelques verres….nus sur le lit….

Il me fit mettre à  quatre pattes sur le lit…..il avait envie d’y retourner….mon cul était indéniablement douloureux….

A quatre pattes, il me demanda de passer mes mains entre mes cuisses, il les attrapa, les tiras vers lui….quelques instants après, mes poignets étaient attachés à mes chevilles, mes bras entre mes cuisses, ma tête dans le matelas…la position était très inconfortables ….par contre elle permettait que mon cul soit cambré à l’extrême, il était  bien en l’air, j’étais attachée, offerte, sans défense….

« Tu fais attention stp, j’ai un peu mal… » lui dis’je.. ce qui a eu tendance à l’énerver…..il ramassa mon string, en fit une boule puis la mis dans ma bouche, sa manière de me dire « tais toi, un marathon c’est long »…

Je l’avais énervé, j’allais le comprendre. Il se mit debout, se positionna au dessus de mon cul, puis se baissant, il me pénétra sans vergogne.

Le salaud se dechainait, j’avais l’impression qu’il me forait le derriere….il etait trempé de sueur, tant il y mettait de l’intensité, mes cris étaient assourdis par le string maintenant gorgé de salive….il rentrait, il sortait de mon cul, ses couilles me fouettaient….quand enfin il finit par jouir dans mon cul……

Je n’avais même pas le temps de reprendre mes esprits,qu’il me bascula sur le coté, il se positionna derrière moi en position latérale, et j’ai senti son sexe encore dur réinvestir mon fondement…..

Les vas et vients étaient maintenant tout doux… mais ils me faisaient très mal….

Il retira le string trempé de ma bouche……détacha mes poignets de mes chevilles….tout en continuant de ramoner mon conduit….de sa bite qui doucement molissait….il voulait debander définitivement dans mon cul…..

Il se retira, présentant son sexe devenu mou à ma bouche… »leches le » me dit ‘il….. il sentait mon cul, il y avait même un peu de sang dessus…..

Il m’avait vraiment défoncer…

 

CETTE HISTOIRE VOUS A PLU ? N’OUBLIEZ PAS DE LA COMMENTER ET DE LA PARTAGER !

 

Retrouvez en cliquant sur ce lien les autres histoires de Petite Joueuse

 

 

Vous êtes auteur ? Voici quelques conseils pour écrire les vôtres : https://blog.meshistoiresporno.com/2020/08/23/meshistoiresporno-mode-demploi-et-nouvelle-formule/

 

 

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *