Un accident

12345
Loading...

Marper


adultèrechantage


Je m’appelle Marina, brune, 35 ans au moment des faits, mariée, je suis agent immobilière… on me dit « jolie fille »…

Je viens vous raconter une histoire vraie, juste hallucinante que j’ai vecue il y a quelques mois.

Ce matin-là, j’allais au boulot…comme toujours et je sais que ce n’est pas prudent, je conduis, je téléphone, je réponds à des mails… quand je rentre en plein dans la voiture de devant. « Putain » me dis-je, « je vais me faire défoncer par mon mari ». Il faut savoir que ma voiture de fonction était en réparation pour un petit accrochage et que j’avais pris la BMW de mon mari… et autant dire qu’elle était toute sa vie, rutilante, il en prenait un soin tout particulier qui aurait presque pu me rendre jalouse….

Je sors de ma voiture, un homme sort de celle que j’ai encastrée… je regarde il y a du dégât et peut être plus sur la mienne que celle que j’ai embouti.

« Bravo » me dit l’homme, enfin « vous n’avez rien et ce n’est que de la taule… on va faire un constat ».

Il me proposa de m’assoir sur le siège passager de sa voiture afin qu’on remplisse le constat. J’étais dégoûte, je m’imaginais déjà la colère que j’allais subir de la part de mon mari, en espérant même qu’il n’en devienne pas violent quand je lui raconterai que je faisais un sms en conduisant, que je n’ai pas la voiture de devant…

L’homme a cote venait de remplir le constat pour nous deux… je m’en sentais incapable… il m’avait dit alors qu’il recopiait mon nom sur mon permis de conduire que « Marina était un joli prénom »… surement pour me détendre… mais voyant sûrement mon désarroi me dit « ce n’est rien, ces des choses qui arrivent…vous ferez plus attention la prochaine fois… ».

C’est alors que je me mis à pleurer… je lui expliquai que mon mari allait hurler…

« Je ne peux rien y faire, me dit-il. Ou alors il vous faudrait être particulièrement gentille si je vous rendais cet énorme service… »

Je le regardais interrogatif. Moi je suis cadre dirigeant dans une mairie, ma voiture est une voiture de fonction… donc globalement je suis couvert pour tous les accidents que je les provoque ou les subisse….

« Voilà ce que je vous propose: je vous trouve très jolie dans votre tailleur, et en échange de quelques heures cet après-midi dans une chambre d’hôtel, je suis prêt à refaire un constat en disant que c’est moi qui a reculé violemment sur votre véhicule… »

« Mais ça ne va pas la tête… je ne suis pas une pute » lui rétorquai-je… »comme voulez, c’était pour vous rendre service… » me dit-il, avant d’ajouter  » si vous changez d’avis, une chambre sera réservée à votre nom au B&B à l’entrée de la ville, si vous n’y êtes pas à 14h? J’enverrai le constat à l’assureur »… »au revoir me dit-il » en m’invitant à partir…

Toute la matinée, je n’étais pas bien, je n’avais pas encore trouvé la force d’appeler mon mari… et cette proposition tout à fait indécente me trottait dans la tête… elle pouvait arranger mon problème d’un côté, mais en même temps je n’avais jamais trompé mon mari en 10 ans de vie commune….

J’ai composé le numéro de tel de mon mari… mais au dernier moment j’ai raccroché… décidant de me donner à cet homme afin d’éviter le courroux de mon mari…

J’étais dans la cette chambre à 14h quand il entra. Je me suis levée…il me regarda de ma tête au pied et m’invita à me dévêtir. Clairement, il n’avait pas l’intention de perdre du temps…mais c’est lui qui me retira mon soutien-gorge et mon string. J’etais nue, il me demanda de le déshabiller ce que je fis.

Il m’allongea sur le lit et entreprit un cunnilingus pendant que ses mains caressaient mes seins fermes…

Contre toute attente, c’était très bon, le type se débrouillait fort bien… si bien qu’alors qu’il me léchait, mes mains allèrent dans ses cheveux pour l’encourager.

C’était bon. Je trompais mon mari avec un homme que je n’aimais pas mais qui me rendait un « service » et j’étais en train de mouiller comme une fontaine et de prendre du plaisir. Il se positionna sur moi en 69, et sa main guida ma tête vers son sexe alors plutôt mou. Je me mis à le sucer… et je sentis sa verge se raffermir sous mes coups de langue…

Il se remit à l’endroit et présenta son sexe à mon vagin qu’il pénétra avec ardeur en missionnaire. J’ai de nouveau jouit avant qu’il décide de me prendre en levrette. Il me baisa de longues minutes ainsi, avant qu’il finisse par me présenter son sexe à ma bouche, qui a peine englouti, déchargea son foutre….

Ça va ? » me dit-il. Il était très attentionné. Il passa les minutes suivantes à parcourir mon corps avec ses mains, en caressant toutes les parties. C’était fort bon. J’ai vu qu’il bandait de nouveau.

Il m’a mise en position latérale, lui dans mon dos. Je sentais son sexe dur contre moi…c’est le moment qu’il choisit pour doigter mon anus….

Je lui ai alors dit que j’étais vierge de ce côté-là… que ça me gênait… que j’avais peur d’avoir mal… mais ses doigts continuaient…

Il me dit alors « ton cul vaut bien un constat falsifié, non ? » « vas-y doucement s’il te plaît » lui dis-je….

Je sentis son gland qui cherchait à rentrer, il poussa fermement sur mon anus. Et j’ai alors senti sa verge doucement prendre possession de mon fondement….il baisa mon cul lentement ainsi de longues minutes …..puis il sortit….m’invita a me mettre a quatre pattes avant de m’enculer à nouveau….cette fois-ci plus fort, plus vivement….je poussais des petits cris….il me tenait par les hanches, mes mains seraient les draps ….il me ravageait mon trou de balle…..

Cela dura de très longues minutes avant que je finisse par sentir son sperme qu’il fit gicler sur la raie de mes fesses.

Il me fit un baiser dans le dos, puis me pris dans ses bras en me disant « c’était très bon »… »te voilà une petite enculée. »

Nous allâmes à la douche. Sous l’eau qui tombait sur nous il m’invita à lui faire une fellation. Je me suis vu lui sortir le grand jeu comme pour le remercier de ce très bon moment passé dans cette chambre…

Nous nous quittâmes. Baisée par tous les trous mais avec un constat qui stipulait que je m’étais faite rentrer dedans. Au fond, ce n’était pas faux…

Je suis rentré, mon mari râla un peu… juste un peu… je pouvais remercier ce baiseur d’un jour…

 

CETTE HISTOIRE VOUS A PLU ? N’OUBLIEZ PAS DE LA COMMENTER ET DE LA PARTAGER !

 

 

 

 

Vous êtes auteur ? Voici quelques conseils pour écrire les vôtres : https://blog.meshistoiresporno.com/2020/08/23/meshistoiresporno-mode-demploi-et-nouvelle-formule/

 

 

Vous avez aimé ce texte, vous aimerez sûrement ...

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *