Une Dominatrice inattendue (1)

12345
Loading...

Vermicelle


docteurdomination F/Hsoumission et domination


UNE DOMINATRICE INATTENDUE (1)

Quand je suis entré pour la première fois chez cette médecin acupunctrice j’étais loin de me douter à quel point ma vie allait changer. J’étais venu la consulter pour tenter d’apaiser des migraines. C’était il y a plus de quinze ans.

En rentrant dans son bureau, je me rappelle d’une femme médecin en blouse blanche, d’une quarantaine d’années, un peu plus âgée que moi et d’allure classique. Elle parlait calmement et m’inspira toute de suite confiance. Rien ne transparaissait de la suite.

Après de multiples questions de santé, elle me dit de me déshabiller et de ne garder que mon mini shorty.

Détendez vous, je vais vous poser quelques aiguilles pendant une demi-heure. L’amélioration de vos migraines sera à long terme et le traitement peut durer plusieurs mois au minimum, avec une séance toutes les 2 semaines.

Elle me plaça plusieurs aiguilles, me demanda ne rester calme et de ne pas bouger, puis me laissa seul. A la fin de la séance elle me proposa nous revoir toutes les deux semaines.

Au bout de plusieurs mois, nos conversations au cours de ces séances devinrent plus personnelles. Cela me permit de lui parler de ma vie, de mes goûts, de mon métier, de sujets plus intimes et même une fois d’aborder les rapports de domination homme/ femme. Elle ne disait quasiment rien d’elle et me laissait parler, au besoin en posant des questions plus précises. En tout cas, le traitement était efficace, les migraines étaient plus rares.

Vous savez, la médecine traditionnelle accepte mal l’acupuncture mais je soigne des confrères médecins. Par exemple je soigne deux confrères pour des problèmes d’impuissance et cela fonctionne très bien.

Elle abordait ce sujet d’elle même alors que ce n’était pas une préoccupation pour moi.

Devant mon étonnement, elle me proposa avec un grand sourire de me poser lors d’une séance et sans me le dire une aiguille sur un point précis.

Vous vous rendrez compte de l’efficacité !

Je veux bien essayer, docteur.

Plusieurs séances de suite, je m’attendais à ressentir quelque chose. Mais rien, jusqu’à ce rendez vous fixé en toute fin de journée un vendredi. J’étais souvent son dernier patient et cela me permettait désormais de bénéficier d’une séance un peu plus longue.

***

Elle me pose les aiguilles comme d’habitude et me laisse seul, allongé en shorty. Mais au bout de plusieurs minutes, sans pensées érotiques, je sens une érection démarrer. Impossible de contrôler. Elle revient dans son bureau.

Tout va bien ?

Oui merci docteur. 

A ce que je vois, vous réagissez bien, avec un grand sourire.

Vous voyez, cela fonctionne.

Je vais avoir du mal à repartir dans cet état.

Ne bouge pas, ne touche pas à ton slip. Je reviens.

C’est la première fois qu’elle me tutoie. Au bout de quelques minutes, elle revient transformée. La blouse blanche classique a raccourci et est largement ouverte à mi cuisses. Les deux boutons d’en haut sont défaits et quand elle se penche, je vois deux jolis lobes en liberté.

Elle commence à enlever les aiguilles. Je tente ma chance en laissant ma main remonter le long de sa cuisse. Elle ne dit rien. J’aimerais bien savoir si elle porte une petite culotte sous la blouse et si elle va me laisser aller jusqu’en haut.

Stop, laisse ta main à plat sur la table, sinon je t’attache les mains.

Son regard ne laisse aucun autre choix que de m’exécuter.

Oui… docteur

Pour ce soir c’est « oui, Madame ».

Oui Madame.

Puis me regardant dans les yeux, elle ouvre un peu plus sa très courte blouse. Elle ne porte rien en dessous, et sa fente est épilée laissant une fine bande de poils au dessus.

C’est ça que tu voulais voir ? Profite-s-en. C’est peut être la seule fois que tu la vois sans punition. Interdiction de toucher. Ici c’est moi qui décide.

Elle monte sur la table de soin et me laisse largement le temps de profiter du point de vue. Nul doute, c’est une vraie blonde. Elle m’enjambe et viens se positionner de dos, son sexe juste au dessus de ma bouche.

Occupe-toi de moi uniquement avec ta langue. Applique-toi. Si tu me donnes du plaisir, tu ne le regretteras pas. Pendant que tu t’occupes de moi, je vais te caresser. Retiens-toi.

Je passe ma langue le long des lèvres, pour en profiter le plus de temps possible, puis je pars à la recherche de son petit bouton. Je n’ai pas besoin de chercher longtemps pour le trouver, l’aspirer et commencer à voir perler quelques gouttes. Madame semble apprécier par le jus que je récolte sur ma langue. J’aime son goût acidulé. Je laisse aller plus loin ma langue pour goûter à son œillet. J’essaye de le perforer à son tour avec le bout de ma langue et elle se met à se frotter sur ma bouche.

C’est bien, c’est ce que j’attendais de toi. Et en plus tu résistes à mes caresses. Je dois pouvoir faire quelque chose de toi, ajoute-t-elle avec un peu d’amusement et de mépris

Je n’ai plus conscience du temps qui passe mais depuis qu’elle s’est assis sur ma bouche, elle me branle lentement et au moment où je sens le plaisir arriver, elle s’arrête, elle attends, et recommence. Elle m’empêche de jouir. Une sensation incroyable.

Elle descend de la table et continue de me branler. Elle stoppe encore, puis reprend, et encore. Au bout de deux ou trois fois je ne peux plus me contrôler, mon ventre, mon sexe vibre et le sperme s’écoule sans qu’elle me touche Je n’ai pas de plaisir.

Elle a ruiné mon orgasme.

Ramasse ton jus avec tes doigts et suce-les. Le plaisir c’est juste pour moi.

Elle reboutonne sa blouse.

Habille-toi, c’est fini. Tu es libre lundi ?

Oui Madame.

Je veux te voir lundi à dix-neuf heures. On aura le temps de parler. Bonne soirée et ne sois pas en retard.

Bonne soirée Madame.

CETTE HISTOIRE VOUS A PLU ? N’OUBLIEZ PAS DE LA COMMENTER ET DE LA PARTAGER !

Vous avez aimé ce texte, vous aimerez sûrement ...

  1. Mizouh31 le à
    Mizouh31

    hummmmm,c’est un rêve de soumis,j adore

Donnez nous votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *